Assessment for cost of living and assets (Wealth indication)

Assessment for cost of living and assets (Wealth indication)

If you have received a notice of assessment related to the «assets method» (wealth indication), call us to find out if we can help you. One of our team members has worked several years at the Canada Revenue Agency. He knows well what methods are used by the Tax Authorities in these situations and can evaluate if it is possible to help you and let you know how to avoid traps. He has held different positions at the Canada Revenue Agency (CRA), such as :

Senior auditor assigned to companies;

  1. Coordinator for tax evasion fight;

  2. Senior investigator for special investigations;

  3. Interpretation agent for income tax matters;

  4. Tax shelter analyst at the Shawinigan Tax Center;

  5. Educator on different tax matters (Assets method, capital gain deduction, tax credits, income attribution rules and other taxation methods).

« We suggest you ask someone to represent you for your transactions with the Tax Authorities. Revenu Quebec and the Canada Revenue Agency are your adversaries when you have problems with them. »

« We solve over 95% of all cases by negotiating with the tax authorities! »

Attention, le fisc vous a à l'œil

Hélène Baril - La Presse
28 février 2006 - 06h28

C'est le temps de déclarer ses revenus et pour ceux qui seraient tentés d'en dissimuler une partie, sachez que le fisc a le bras de plus en plus long.

Revenu Québec récupérera cette année un montant record d'impôts impayés ou esquivés, qui frôlera les 2 milliards de dollars.

À deux mois de la fin de l'exercice financier du gouvernement, l'escouade de Revenu Québec a déjà récupéré 1,4 milliard d'impôts impayés, soit à peu près la même somme que pendant toute l'année précédente.

Si la tendance se maintient, ce sont 1,7 milliard que les contribuables fautifs devront rembourser au gouvernement en impôt, intérêts et pénalités pour l'exercice 2005-2006, comparativement à 1,5 milliard lors de l'exercice précédent.

« On va battre un record », a confirmé lundi le ministre responsable de Revenu Québec, Lawrence Bergman. L'objectif, qui était d'aller chercher 1,52 milliard d'impôts impayés, sera dépassé par plus de 250 millions, estime-t-il. »

Deux bonnes cachettes fiscales ont été explorées avec succès par les employés de Revenu Québec, soit les transactions financières et les transactions immobilières.

Du côté financier, le fisc est allé chercher 52,3 millions d'impôts sur les gains en capitaux et les revenus d'intérêts et de dividendes non rapportés. C'est deux fois et demie plus que pour toute l'année dernière. En tout, 33 884 contribuables ont été pris en faute par Revenu Québec.

Du côté immobilier, le fisc a pris en faute 2 302 contribuables qui avaient omis de déclarer les gains réalisés lors de la vente d'un immeuble ou qui ont rapporté des gains inférieurs à la valeur marchande de leur propriété.

L'opération a rapporté 13,7 millions de dollars, presque trois fois plus en neuf mois que pendant tout l'exercice précédent.

Dans le secteur de la construction, qui est sous la loupe de Revenu Québec depuis longtemps, les enquêteurs ont récupéré jusqu'à maintenant 109 millions$.

À la fin de l'exercice, l'impôt récupéré atteindra probablement le même niveau que l'an dernier, soit près de 140 millions de dollars, avance Lawrence Bergman.

Le ministre se dit «très, très fier» des résultats de la chasse aux fraudeurs de l'impôt. Pas par mesquinerie, mais par souci d'équité envers les contribuables, dont 96 % paient scrupuleusement leur dû à l'impôt, dit-il.

La lutte contre l'évasion fiscale rapporte à tout le monde, précise le ministre. « Chaque dollar récupéré va aller à la santé et à l'éducation. »

Selon lui, les résultats de 2005-2006 n'ont pas été obtenus en augmentant le nombre d'enquêteurs, mais en raffinant leurs méthodes de travail.

Les fichiers publics, comme les registres fonciers, les rôles d'évaluation municipaux et les renseignements publics détenus par les organismes gouvernementaux permettent aux enquêteurs de l'impôt de faire leur travail de mieux en mieux, tout en respectant la confidentialité des renseignements privés. « Nous avons à notre disposition beaucoup d'information », a-t-il ajouté.

Même si l'impôt récupéré atteindra un record cette année, Revenu Québec n'a pas l'intention de ralentir le rythme de la chasse aux fraudeurs. « Il y en a encore plus à chercher », assure Lawrence Bergman.

En 2002, une étude estimait que l'évasion fiscale privait le gouvernement de revenus annuels de 2,5 milliards de dollars, dont 900 millions dans le seul secteur de la construction.

For more information and for a first confidential, fast and free consultation, call:

TAX DEFENDERS TM
DÉFENDEURS FISCAUX MC
Tel. : (450) 672-1333 | (514) 666-1335
Fax. : (450) 672-2470
Toll free : 1 866 411-1333

« We solve tax problems
one satisfied client at a time. »

Tip of the Day

In case you received a questionnaire on assets sent by the Canada Revenue Agency or Revenue Quebec (Consult before completing it. Do not get trapped!) or an assessment based on cost of living claiming an arbitrary or incorrect amount, contact Tax Defenders who provides help, assistance, information, tax related services with the assistance of tax specialists used to deal with tax problems with the Canadian tax authorities: specialized accountants, tax experts, tax negotiators who can handle your tax problems and negotiate agreements on your behalf in case of dispute, disagreement, conflict with the Canada Revenue Agency or Revenue Quebec, etc. specialized lawyers, attorneys, who Tax Defenders has recourse to when needed, in the Greater Montreal Quebec area in Canada, etc.